top of page

Granola IG bas et protéiné

Dernière mise à jour : 25 août 2020



On le répétera jamais assez mais un petit déjeuner trop sucré et c’est le pic de glycémie assuré ( allez je suis sûre que vous appréciez la rime :D ).


Plus sérieusement, les petits déjeuners consommés habituellement en France, généralement composés de pain blanc, confiture, céréales industrielles, chocolat… sont bien trop riches en sucres raffinés et rapides.

Ils provoquent une brusque montée de glycémie (Hyperglycémie) que notre corps doit contrôler afin de retrouver un taux de glucose normal. Pour se faire, un signal est envoyé au pancréas afin de sécréter une hormone clé: l’insuline.

Celle-ci permet au glucose de quitter le sang pour pénétrer les cellules de l’organisme ( muscles, cerveaux, foie). Ces cellules utiliseront alors le sucre comme carburant afin de fonctionner ou le stockeront pour l’utiliser plus tard.

Le sucre n’est donc plus dans le sang et la glycémie a retrouvé un taux normal.


Cependant, ces hyperglycémies à répétition peuvent dérégler le processus, le corps peut alors sur-réagir à cet afflux de sucre et provoquer une hypoglycémie réactive, cette fois il n’y a donc plus assez de sucre dans le sang.

Vous ressentirez cette hypoglycémie réactive par une baisse d’énergie (le fameux coup de fatigue après repas) ou par une fringale qui pointe le bout de son nez vers 10h.

En fait, ce n’est rien de plus qu’un signal de l’organisme cherchant à retrouver un taux de glucose sanguin plus élevé, vous allez donc être à la recherche de sucre en ressentant le besoin de manger un aliment sucré ou farineux.


Vous voyez le cercle vicieux?


Ces montagnes Russes glycémiques ont évidement des conséquences, à court terme elles peuvent provoquer une prise de poids, une fatigue chronique, des maladies inflammatoires… Mais à long terme, le risque majeur est l’épuisement du pancréas et l’apparition d’un diabète de type 2.


Afin de sortir de ce cercle sans fin (je vous épargne le petit jeu de mot « sans faim » :D) le mieux est de faire le choix d’un petit déjeuner à IG bas ou modéré comme du pain complet au levain maison (recette ici) tartiné de beurre d’oléagineux, un overnight porridge (recette ici) ou pour les habitués des céréales au petit déjeuner l’alternative idéale est un granola croustillant à IG bas et protéiné fait maison.





Ingrédients:


- 250g de flocons d’avoine (ou autre selon vos goûts)

- 150g d’oléagineux, graines ou fruit à coque (amande, cajou, noisette, noix, graines de courge, graines de tournesols…) hachés grossièrement

- 30g d’amarante

- 2 cuillères à soupe de sirop d’agave

- 2 cuillères à soupe d’huile de coco fondue

- 2 pincées de fleur de sel

- 50g de fruits sec à IG modéré: figue, abricot sec, prune ou pruneau (facultatif)




Préchauffez votre four à 150 degrés.


Dans un saladier mélangez tous les ingrédients sauf les fruits sec et mettez les sur la plaque de votre four recouverte de papier cuisson.


enfournez pour 20 minutes environs, ne le remuez pas en cours de cuisson si vous désirez avoir de grosses pépites croustillante.


Sortir du four et laisser refroidir, une fois refroidit vous pouvez « casser » votre granola et le mettre dans un récipient hermétique type pot « le Parfait ».


Généralement je fais une grosse fournée afin d’avoir un stock conséquent car on a l’habitude de le manger au petit déjeuner mais également saupoudré sur nos yaourts.





Pour encore plus de recettes et astuces naturo n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux et pour un programme personnalisé c'est par là que ça se passe (Réduction de 10€ sur votre première consultation jusqu'au 31 août) :)



64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page